La mutualisation c’est formateur, mais à quelles conditions ?

__img0.png__

Défilangues, qu’est-ce que c’est ?

Vous êtes un nouveau lecteur du site Défilangues ? Alors cette présentation audio-visuelle du site (6’) est pour vous : elle présente la visée principale du site, le développement des compétences professionnelles par la mutualisation.

La mutualisation, c’est formateur... si c’est l’occasion d’un véritable débat professionnel.

L’enseignant et l’ingénieur

L’article L’enseignant et l’ingénieur explicite la notion de mutualisation formatrice. La traditionnelle dualité entre le théoricien, dont le travail est censé définir les contenus et orienter les méthodes éducatives, et le praticien, censé être celui qui les applique sur le "terrain" éducatif, n’est pas pertinente pour rendre compte du métier d’enseignant. En effet, enseigner ne consiste pas à appliquer des principes pré-existants, comme tirés d’une boite à outils théoriques, c’est mettre en œuvre une action située, qu’il faut adapter à une situation toujours singulière : un contexte, un public, un projet, des contenus etc.

La compétence de l’enseignant consiste à analyser chaque situation pour en tirer des conséquences opératoires, plutôt que simplement pratiques : pour être pertinentes et efficaces les situations d’apprentissage doivent prendre en compte les contraintes et les conditions rencontrées. Cette capacité à penser en situation pour prendre les décisions adaptées opère une synthèse de haut niveau entre des savoirs théoriques et des savoirs pratiques, sans qu’il soit possible d’accorder de préséance aux uns par rapport aux autres. En cela, elle est analogue à celle de l’ingénieur.

En raison du cadre institutionnel de toute situation didactique, cette intelligence de l’action est nécessairement collective : elle est indissociable de pratiques de mutualisation diversifiées.

Les contenus du site reflètent cette conception des savoirs professionnels de l’enseignant et de leur développement. Il sont répartis en trois rubriques principales —enseigner, analyser et (se) former— entre lesquelles de nombreux liens hypertextuels établissent des passerelles grâce auxquelles l’utilisateur du site peut analyser et comprendre les principes sous-jacents aux situations et aux outils d’enseignement et d’apprentissage présentés et contribuer lui-même à leur élaboration.

Référez-vous à l’article Naviguer dans le site pour des indications plus précises sur le contenu des rubriques et les outils de navigation et de recherche.